L'ongle incarné

La rubrique des conseils rapide en soin podologique

L’ongle incarné

Situation absolument non souhaitable pour tous, mais d’on personne n’est à l’abri ; l’ongle incarné.

S’il y a bien une seule bonne nouvelle avec ce problème, c’est que ce n’est pas contagieux.

Qui sont les gens à risque?

-Les adolescents sont particulièrement à risque, leurs pieds allongent vite, leur corps change, ils transpirent souvent davantage des pieds, s’expriment peu.

-Les personnes âgées aussi, car la texture des ongles change avec l’âge. Les ongles peuvent s’épaissir, devenir friables.

-Tous les gens qui peuvent avoir une diminution de la sensibilité des pieds, comme les diabétiques.

-Les gens qui souffrent d’arthrose, où qui sont simplement sportifs sont plus à risque.

- Sans oublier, les gens ayant une forme d’ongle en hypercourbure, un ongle trop mou où trop dure, trop de peau dans les côtés, ou à l’extrémité de l’ongle.

Astuce : Assurez-vous de bien connaître les symptômes de l’ongle incarné, pour mieux se protéger.

Premièrement, il faut connaître les symptômes d’un ongle incarné. Ainsi, si cela vous arrivait ou arrivait à l’un de vos enfants ou à un de vos proches, vous pourriez éviter le pire.

L’ongle incarné évolue en trois stades.

Stade 1 : L’ongle incarné aigu

C’est le point de départ. C’est un débalancement entre la plaque de l’ongle et de la peau autour de cet ongle. C’est le moment ou une douleur intermittente ou de plus en plus constante apparait. Lorsque d’une seule pression sur l’orteil, la douleur survient. L’ongle pique dans la peau. Lors d’un simple chaussage, ou lors d’une activité physique. C’est ici qu’il faut être très vigilant, pour éviter que sa ce complique.

Astuce : Soyez toujours à l’affut. Une douleur ne doit jamais être endurée. Il faut chercher la cause et l’enrayer.

Stade 2 : Stade inflammatoire

À ce stade la douleur sera plus importante, plus constante. Le simple fait de porter une chaussure devient péniblement douloureux, alors n’imaginer pas la marche. Vous pourrez aussi constater une rougeur, un gonflement de la chair autour de l’ongle.

Stade 3 : Stade de suppuration

Ici, la persistance de la problématique peut conduire à la formation d’une petite plaie, ou d’une infection locale. Un écoulement purulent peut être observé, ainsi qu’un tissu de granulation. 

Astuce : Ne pas attendre toutes ces étapes. Votre infirmière en soin des pieds ou votre médecin, sauront voir ce problème, le comprendre, vous conseiller pour enrayer la cause, ainsi traiter et prévenir l’ongle incarné.


Par Marjolaine Cusson-Du Paul,                                                                  

Infirmière en soin podologique

Pour en savoir plus :